L'académie Cross
Bienvenue à la mystérieuse Académie Cross, ou règnent monstres, vampires, et toutes sortes de races étranges... restez à présent sur vos gardes, car vous avez passé le portail de l'académie....

Bonne chance!

Un amour de fantôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un amour de fantôme

Message par Mary/Diana le Mar 20 Déc - 5:45

Je ne sais plus depuis combien de temps… Ou si j’ai toujours étais ainsi. Je ne sais même pas si j’ai un nom, ou une identité quelconque… Tout ce que je sais c’est lui… Je ne connais et ne sais que lui…

Est-ce ça l’amour ? Je ne sais pas. Je ne sais rien. Juste lui…

Le premier jour où mes souvenirs commencent c’est ce premier mai… Ou alors que j’errais, sans savoir rien, même pas lui, je l’ai vu. Je ne sais pas pourquoi, je me suis mise à le suivre, sans même m’en rendre compte d’ailleurs, vu que je ne savais rien. J’étais vide alors… C’est là que j’ai commencé à voir… Au fil des jours où j’étais près de lui, j’ai commencé à ressentir quelque chose, alors que j’ignorais même ce qu’était ressentir… Peu à peu je me suis mise à exister, sans que lui ne le sache, ou me remarque… Je l’observais, mais j’étais encore sourde, je ne savais pas ce qu’était entendre, et malgré cela, au bout d’un moment j’arrivais à comprendre ce qu’il disait rien qu’en l’observant, même si je ne comprenais pas toujours tout…

Noel… je commençais à ressentir les vibrations… Et j’aimais déjà me mettre contre lui et sentir les battements de son cœur, et lorsque des fois il frissonnait à mon contact, je m’éloignais de peur qu’il ait froid… Ce froid qui était encore le seul élément réel enrôlant mon existence, et que les mortels comme lui n’appréciaient que très modérément… Pourtant, je restais toujours assez près de lui pour ressentir son aura et le voir, mais suffisamment loin pour que personne ne me ressente… Surtout pas lui… Même si j’ignorais si c’était réellement possible. Soudain lors du repas un étrange bruit me transperça de toute part, un cri ? Non… Un rire, le sien… Quelle belle mélodie pour la première fois que j’ai l’occasion d’entendre… D’autres rires se mêlent au sien… Et troublent la beauté de cet instant… Je ne sais pas ce qu’est l’amour, mais je sais que les autres je ne les aime pas.

Les rires s’éteignent, les bâillements commencent à se montrer, puis la fatigue l’emporte, et chacun des protagonistes de cette soirée de fête part se coucher dans son coin.

Lui… Son rire et sa voix que je viens à peine de découvrir commencent déjà à me manquer terriblement… Je le vois se lever, et suis chacun de ses mouvements de mon regard, et accompagne chacun de ses gestes par les miens, en restant toujours près de lui. Il s’allonge enfin sur son lit, je ne sais pas pourquoi, et même si je l’ai déjà suivi jusque-là, c’est la première fois dont je me souviens encore… Peut-être n’avais-je pas assez de conscience encore avant d’entendre… Je ne sais pas. Quoi qu’il en soit il est là… Ou plutôt il était là… Je le voyais, je l’observais, sans pouvoir communiquer avec lui… C’était une torture qui commençait et à la fois un plaisir immense d’être toujours aussi près de lui…

Je n’osais pas trop l’approcher dans son sommeil, de peur de le gêner ou de lui donner froid… Du coup, je me voyais obligée de l’observer du coin de son lit… De toute la nuit je ne bougeais pas… Suivant du regard chacune de ses agitations nocturnes… Je ne m’en lassais jamais… Peut-être est-ce un des avantages de ne plus être, ou de ne pas être (ne sachant pas si je l’ai déjà été) mortelle ?

Cette nuit-là ne fut pas comme les autres… Je le vis suer… S’agiter de plus en plus… Pour finir par le voir s’éveiller en sursaut et en peur, presque il aurait hurlé, si quelque chose ou quelqu’un ne sembla l’en empêcher… Il regarda vers moi… Me voyait-il ? Il semblait chercher une présence… puis après un long silence pénible, je l’entendis chuchoter :

« Ouf… Ce n’était qu’un rêve… J’ai tellement cru… Qu’ « Elle » était là… »

Elle ?... M’aurait il perçu... ?
Sébastien… Je suis désolée…

Il s’assied un instant sur son lit, le regard perdu dans le vague, le regard perdu dans mes horizons plus précisément… J’avais envie de me rapprocher, peut-être même de le sentir… Il semblait réfléchir… N’y tenant plus je m’étais approchée de lui… Ne serais-ce que pour encore entendre son cœur battre… Ce battement régulier si doux… Il frissonna… Et regarda encore une fois si il était vraiment seul… Pour cette nuit je préférai alors le laisser seul… Et je sortis me poser sur le toit… Observant un à un les rayons du soleil naître, j’attendais le jour.

Les jours et les nuit passèrent sans que l’incident ne se répète, je passais mes nuits à l’observer, et mes jours à le suivre… Un jour, je ne sais plus vraiment quand, les dates commencent à m’échapper, j’ai voulue… Je ne sais pas vraiment ce que j’ai voulu essayer en fait… Quoi qu’il en soit… Je me suis retrouvée à le toucher… Une main ? C’est comme ci j’avais ma « main » sur son épaule… Pourtant je n’ai pas de corps, enfin, je crois… Il a mit sa main sur la mienne, puis s’est retourné, s’attendant sans doute à voir quelqu’un. Il retira sa main avec un frisson d’angoisse… Et préféra retourner vaquer à ses occupations, que de repenser à cet étrange instant. Moi je restais là, un peu hébétée, un peu surprise, je n’osais plus trop l’approcher car il arrivait de plus en plus à me sentir… Pourquoi ?

Cette fille… Qui est-elle ? Que vient-elle faire dans sa vie ? Que veut-elle ? Quand s’en ira-t-elle… ? Son existence m’angoisse… je la vois souvent… TROP souvent… elle n’est même pas la sœur de Sébastien… Trop jeune pour être sa mère, trop exclue pour être un membre quelconque de sa famille… Elle ne lui ressemble pas, elle n’a pas à aller avec lui, elle ne devrait même pas avoir le droit de le salir de son regard… Je la hais. Je le surprends à faire un geste amical envers elle, ce geste habituellement presque froid, formaté par l’habitude, semble renouvelé, passionné… plus beau… Tellement beau, que ses éclats me font mal… Je suis curieuse de tout, mais je me serais bien passée de savoir la douleur… Comment la beauté d’un geste peut-elle être si douloureuse ? Pourquoi la beauté d’une inconnue peut-elle sembler un affront ? Une traitrise ? Une menace… et devenir une peur… ?

Encore elle… Que fait-elle ? Que veut-elle ? C’est ça « vivre l’amour » ? Pourquoi je ne peux pas moi ? Je ne le mérite pas… ? Pourquoi la simple existence d’une inconnue peut-elle nous faire nous poser tant de questions ?
Je veux… essayer au moins… Si ça rate… je n’aurais qu’à m’y faire. Ma décision est prise.
Je ne peux plus attendre, ce sera ce soir.

Il était là, il était toujours là, cette fois n’était qu’une de plus. Qui aller pourtant je l’espère porter à de bonnes conséquences… Il ne dormait pas encore, il était seulement assoupi. Moi j’étais là, je ne savais pas comment faire… Je me suis approchée, me suis « assise » ? A côté de lui, et j’ai posé ma main, à travers la couverture, sur son torse nu et chaud… Le froid que je ressentais depuis le début de mon existence semblait me quitter… C’était… Agréable… Cette fois il ne frissonna pas, il ouvrit les yeux, et comme si dans le noir il me voyait comme un rêve, il n’était ni surpris, ni effrayé, il me regardait silencieusement, c’était un regard tendre et compatissant, comme si il lisait en moi, et connaissais mon malheur… Il était beau, et cette beauté-là n’avait rien de douloureux… Il était beau. Il n’y a rien à rajouter à cela.
Je me vois encore tenter désespérément de faire sortir des sons de mon entité… En vain… Et comme dans un éclair de lumière éclairant mon ignorance latente, je me vis poser ma « main » sur ses yeux et les fermer, les miens suivirent volontiers ce mouvement inspiré, et c’est là qu’il me vit vraiment… Evidemment, pour lui c’était un rêve… Pour moi aussi, mais un rêve devenant réalité. Il me salua et, comme si c’était normal, me demanda mon nom. Ici ce n’était pourtant qu’un enfant, j’étais même plus grande que lui, je voulus lui dire que je n’en avais pas, et c’est comme si le silence parlait à ma place, il hocha la tête et me prenant la main, me dit :

« tout le monde devrait avoir un nom, je vais t’en donner un, comme ça, je pourrais t’appeler quand je voudrais te voir alors que tu n’es pas là. Qu’en dis-tu ? »

Je n’ai pu que sourire mais cela sembla suffire, il me regarda, réfléchit puis enfin dit :

« je vais t’appeler Sophie, c’est un joli nom, et il signifie ‘sagesse’… Il t’ira bien je pense »

Il sourit puis vint déposer un baiser sur ma joue droite en guise de baptême. Je rougis et voulus lui dire ce que je ressentais, mais lorsqu’on ne connaît pas les mots, le silence est d’un bon secours… Il eut l’air de comprendre puis dit :

« Moi aussi je t’aime, tu es belle, et tu sembles douce »

A la suite de quoi, une lumière passa à travers mes yeux et les siens, et nous sortit de ce rêve qui ne l’était qu’à moitié. Le soleil s’était levé et nous agressait avec ses rayons, l’expérience était terminée.

Chaque soir à partir de celui-ci, je le vis. Parfois enfant, parfois adulte, il me confiait des choses qui ne se disent généralement pas et je l’écoutais. Lorsque je ne faisais pas partie de son rêve, je l’observais et essayais de comprendre ses peurs… Je le connaissais mieux que lui-même… Jusqu’à aujourd’hui… Mon dernier souvenir actuel, ainsi que son dernier souvenir de mortel… Tout est allé si vite. J’ai essayé de le sauver, mais ma présence n’a pas suffit… Il n’a pas vu la voiture, moi oui, il a voulu traverser la route, j’ai essayé de le retenir, en vain… Tout est allé si vite. L’ambulance quant à elle n’arrivait décidément pas, je sentais son cœur ralentir, et tentais de l’aider à battre en entourant son cœur de mes mains… c’était chaud… Doux… Je ne voulais pas qu’il meure… Je le lui avais même interdit… j’ai fait battre son cœur moi-même pendant plusieurs minutes. Il a ouvert les yeux et m’a souri, son cœur est reparti et je l’ai pris dans mes bras comme un adieu que je ne voulais pas. L’ambulance arriva enfin, je ne le lâchais pas, je ne voulais pas que sa vie disparaisse, les heures passèrent, longues et douloureuses…

C’est la fin… J’ai peur… Je sais enfin ce que c’est l’amour… Je ne veux pas qu’il meure… Son essence le quitte, je le vois défaillir à chaque instant… Le passé me manque, je veux qu’il vive…
J’ai l’impression de pleurer, pourtant je n’ai pas de larme. Il a disparu, je me retrouve seule… D’un côté je l’ai toujours été, mais là… C’est différent… Si j’avais un cœur, il se serait arrêté… Si j’avais une vie, elle se serait éteinte… Je regrette de ne pas être mortelle…

Je sens une présence derrière moi… mais je n’y prête pas attention… Peut-être un médecin… Il m’enlace… ? J’ai l’impression même de sentir sa peau contre moi… Son odeur… Sa chaleur… Son cœur… ? Est-ce possible… ? Je me retourne et hurle son nom, il m’entend, et me sert dans ses bras… Je peux lui parler… Il peut me voir… J’ignorais qu’on pouvait passer du malheur à la joie aussi vite… Il me lâche et me regarde attentivement…

« Tu existes donc vraiment… ? Si tu savais comme je suis heureux.

-Je le suis encore plus… Je t’ai tellement aimé… Et il m’a suffit de quelques instants pour te pleurer autant… Ne me laisse plus… Je t’en supplie…

Il me sourit et me tendit sa main.

-Là où l’on va, tu n’auras pas à t’en inquiéter, suis moi, on nous appelle…

-Attend…

-Qui a-t-il ?

-Je t’aime.



__________________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ I want you kiss in the dark.... Mary/Diana Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ



le sang qui coule le long de ton corp.. salit la beauté de ta peau blanche et pure.. je te protègerais quoi qu'il arrive Mérédiana..


comme sa je vous parle
comme sa je modère
avatar
Mary/Diana
_-¤*¤-My dream is in music.. Love song..-¤*¤-_
_-¤*¤-My dream is in music.. Love song..-¤*¤-_

validé ou non : Oui
Féminin
Nombre de messages : 3208
Age : 23
Humeur : Je vous fait mes adieux.
Points concours cinema : 1457
Date d'inscription : 15/06/2008

Feuille de personnage
coté coeur: rien.. notre coeur est glacé par les glaces eternel
race: Sorciére, quelque goutte de sang de vampire
Les pouvoirs que vous posédez: le Feu et les forces des Ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://academiecross.jeunforum.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un amour de fantôme

Message par Mary/Diana le Mar 20 Déc - 5:48

Je sais qu'il n'y a plus grand monde sur le forum, mais j'ai tout de même envie de recommencer a poster, si quelqu'un passe, qu'il laisse des commentaires :3

__________________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ I want you kiss in the dark.... Mary/Diana Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ



le sang qui coule le long de ton corp.. salit la beauté de ta peau blanche et pure.. je te protègerais quoi qu'il arrive Mérédiana..


comme sa je vous parle
comme sa je modère
avatar
Mary/Diana
_-¤*¤-My dream is in music.. Love song..-¤*¤-_
_-¤*¤-My dream is in music.. Love song..-¤*¤-_

validé ou non : Oui
Féminin
Nombre de messages : 3208
Age : 23
Humeur : Je vous fait mes adieux.
Points concours cinema : 1457
Date d'inscription : 15/06/2008

Feuille de personnage
coté coeur: rien.. notre coeur est glacé par les glaces eternel
race: Sorciére, quelque goutte de sang de vampire
Les pouvoirs que vous posédez: le Feu et les forces des Ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://academiecross.jeunforum.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un amour de fantôme

Message par Invité le Mar 7 Fév - 20:19

MARYYYYYYYYYY! Je précise que je passe de temps en temps.
Nostalgie. ;w;

Plus je relis mes vieux messages sur ce forum, plus j'ai honte. :B J'étais à la limite du kikoo' et je me croyais drôle en plus... quelle horreur. o.ô

Et si on reprenais un peu la discussion sur ce forum? Les délires avec certains membres me manquent.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un amour de fantôme

Message par Mary/Diana le Mar 8 Mai - 2:15

Hey toi ^^
Je ne m'attendais pas a te voir, c'est dommage, j'aurais su, je me serais reco plus tot ><
Comment vas tu ex kikoo? :p
Je te rassure, on a tous eu une phase limite ^^' Je suis d'ailleur passée toute a l'heure sur les vestiges, de ma breve, mais intense période de kikoologie u_u
Si tu veux me contacter hors forum, et ce, pour tout le monde, voici une adresse ou me joindre, par mail, ou en direct ^^

k-simir@live.fr

A bientot, vous me manquez tous <3

(J'aurais bien aimé avoir des commentaire sur mon texte quand même... x)

__________________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ I want you kiss in the dark.... Mary/Diana Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ



le sang qui coule le long de ton corp.. salit la beauté de ta peau blanche et pure.. je te protègerais quoi qu'il arrive Mérédiana..


comme sa je vous parle
comme sa je modère
avatar
Mary/Diana
_-¤*¤-My dream is in music.. Love song..-¤*¤-_
_-¤*¤-My dream is in music.. Love song..-¤*¤-_

validé ou non : Oui
Féminin
Nombre de messages : 3208
Age : 23
Humeur : Je vous fait mes adieux.
Points concours cinema : 1457
Date d'inscription : 15/06/2008

Feuille de personnage
coté coeur: rien.. notre coeur est glacé par les glaces eternel
race: Sorciére, quelque goutte de sang de vampire
Les pouvoirs que vous posédez: le Feu et les forces des Ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://academiecross.jeunforum.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un amour de fantôme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum